Si vous n'arrivez pas à visualiser le contenu de cet e-mail, vous pouvez l'ouvrir dans votre navigateur en cliquant ici.

Logo

LE CENTRE DE DéCOUVERTE DU SON FÊTE SES 20 ANS !

lettre d'information n°3, octobre 2015

LE CENTRE DE DÉCOUVERTE DU SON SUR LE TERRITOIRE

La période actuelle, riche en importantes mutations territoriales, constitue le moment idéal pour réfléchir, avec nos différents partenaires, sur la place et le rôle du Centre de découverte du son sur le territoire de Lannion Trégor Communauté, sur le Trégor, sur le département, en Bretagne et aux niveaux hexagonal ou européen.

Il s’agit de capitaliser les 20 années d’acquis éducatifs et pédagogiques, les études et valorisations sonores, les investissements effectués par la CCCT et LTC, les aides de l’Etat, de la Région, du Département, de la Fondation de France, etc., pour concevoir, construire et animer le Sentier musical, le Jardin sonifère, les Cabanes d’écoute, le Circuit campanaire, une dynamique touristique et culturelle originale.

AGENDA


dimanche 15 novembre,
à 17h

veau de
musique irlandaise

Le veau est un bœuf pour musiciens débutants ou pour musiciens non virtuoses, ayant fait le choix de prendre leur temps.

vendredi 20 novembre

session de
musique irlandaise

fin décembre

4ème
cabaret philo

du 18 au 24
janvier 2016

semaine du son

mars 2016

journé nationale de l'audition


NOUVEAU

COFFRET CD « USAGES PARTAGÉS DE LA FRANGE LITTORALE… »

Pilotée par le Pays du Trégor-Goëlo, la Gestion intégrée de la zone côtière (GIZC) a l’ambition d’appréhender et de gérer le littoral en privilégiant une approche transversale et en plaçant les usagers au centre de la gestion. Depuis novembre 2012, ateliers, visites de terrain, causeries, forums se sont succédés sur le territoire, permettant un large échange d’informations sur les thématiques choisies et la définition d’objectifs prioritaires.

Le Centre de Découverte du Son a enregistré systématiquement ces événements, puis, à partir de cette abondante matière première, a réalisé 19 documentaires sonores rassemblés sur quatre CD réunis dans un même coffret et accompagnés d’un livret de présentation. Ils permettront à un large public (professionnels, élus, scolaires, acteurs associatifs…) d’accéder à ce riche contenu et de participer plus activement à une démarche qui concerne l’ensemble des usagers du littoral du Trégor-Goëlo.

Dès novembre, vous pourrez vous procurer le coffret CD dans la plupart des médiathèques et bibliothèques du Trégor, du Goëlo et des Côtes d'Armor, dans les Centres de documentation pédagogiques « canopées » 22, 29,35, 44 et 56, aux Pays de Guingamp et du Trégor Goëlo, au REEB et dans les centre ressources pédagogiques de Bretagne, au Centre de découverte du son. Vous pouvez aussi écouter sur : l'audioblog "Divskouarn".


“

Vous lisez le troisième numéro de cette lettre d'information. N'hésitez pas à nous faire part de vos critiques ; elles nous seront d'une grande aide.

”

FRÉQUENTATION

L'AUTOMNE EST ARRIVÉ, C'EST L'HEURE DU BILAN !

Le bilan de la saison 2015 est très positif pour le Centre de Découverte du Son. La fréquentation touristique estivale a augmenté de 12,5% par rapport à l’an passé.

Le rapprochement avec l'Office de Tourisme Communautaire "Côtes de granit rose" participe pour partie à cette augmentation de fréquentation. Les évènements hebdomadaires "Les Lundis du Centre", réalisés en association avec le pôle touristique de Cavan, en sont un bon exemple, avec près de 150 participants sur l'été. A noter que l'Observation régionale du tourisme constate, pour l’ensemble de la Bretagne, une augmentation du nombre de touristes dans les mêmes proportions.

Cette excellente fréquentation estivale cumulée à une fréquentation printanière record nous donne un total annuel de 5175 visiteurs au 1er septembre 2015 (en augmentation de 15% sur un an), soit la meilleure année depuis 6 ans.

Concernant les sorties nature grand public, le succès est indéniable, avec une programmation d'une quinzaine de dates sur l'été et plus de 150 participants. La diversité des thématiques (Chants d'oiseaux, Sons buissonniers, Siestes sonores et Insectes musiciens) et la large répartition sur le territoire (Lannion-Trégor, Pays de Belle-Isle-en-Terre, Haut Trégor, Presqu'île de Lézardrieux, Paimpol-Goëlo) montrent l'intérêt grandissant du public et des collectivités locales pour les activités du Centre de Découverte du Son, et pour l'Ecologie sonore en général.


STATISTIQUES

COMMENT LES VISITEURS ONT EU CONNAISSANCE DU CENTRE DE DÉCOUVERTE DU SON ?

Une enquête a été lancée cette année pour mieux connaitre nos visiteurs. La question était "comment avez-vous entendu parler du Centre de découverte du son ?".

Le résultat de ce sondage nous permet de distinguer 3 types de retour :
  • "Déjà venu": nous avons 4 familles sur 10 déjà venues en visite au Centre, et 1 famille sur 10 est venue en visite familiale suite à une précédente visite de leur(s) enfant(s) (animation scolaire ou Centre de loisirs). La satisfaction des visiteurs reste donc un atout primordial.
  • "Bouche à oreille": près d'un quart des visiteurs. Nous ne pouvons qu’encourager les visiteurs du Centre de découverte du son à poursuivre et amplifier leur rôle de prescripteurs auprès de leur entourage.
  • "Communications institutionnelles" : les OTSI, les hébergeurs et les divers médias sont à l’origine d'environ 20% des visites. Le renforcement récent des liens avec l'Office de Tourisme Communautaire nous permet d'envisager une augmentation de cette tranche.

La qualité des prestations et un relai touristique fort sont les deux piliers d'un succès croissant de notre fréquentation touristique.


Graphique d'illustration des statistiques


“

Merci pour vos photos ! Elles illustrent notre communication et documentent nos actions et projets.

”

LE SON DE SAISON

QUI ENTENDRA LES PREMIÈRES BERNACHES ?

Depuis quelques jours les premières Bernaches cravant passent sur quelques recoins du littoral en éclairage avant le gros de la migration. L'occasion de balader ses bottes sur la côte à la recherche de ce grognement caractéristique qu'émettent les Bernaches en groupe.

Si le lecteur audio ne s'affiche pas, cliquez ici pour écouter ce fichier en ligne.

ASSOCIATION

SUCCÈS DU FEST-DEIZ DU 18 OCTOBRE DERNIER

Super ambiance tout au long de cet après-midi, du chant dans la danse avec en particulier un stal kan survolté et rassemblant de plus en plus de chanteuses et chanteurs, des gavottes ciselées, des tours et des ronds rondement tournés, de jeunes (et moins jeunes) sonneurs, du mijoté de veau faisant mugir violons, flûtes, banjo et guitares…

Si le lecteur audio ne s'affiche pas, cliquez ici pour écouter ce fichier en ligne.

RÉCUP'

Nous sommes toujours à la recherche de matériaux essentiels à la réalisation de nos installations sonores. N’hésitez pas à venir nous déposer ce qui pourrait servir. En ce moment, nous recherchons :

  • 2 roues de mobylette avec leur pneu
    (pour fabriquer une remorque)
  • des gouttières
  • des treillis soudés ou du grillage
  • des tôles
  • des boîtes de pellicules photo
  • des tailles de troènes en fagots
  • des portes
  • des meubles anciens
  • de vieux couteaux
  • des parapluies (même anciens)
  • du tuyau (d'arrosage, d'alimentation eau, etc.)

NOUVEAU

EXPOSITION DU MOMENT DANS LES CABANES D’ÉCOUTE

Depuis le 17 octobre et jusqu’au 15 novembre, des bestioles rigolotes se sont installées dans les Cabanes d’écoute du Centre de découverte du son, pour chanter en chœur ou en solo.

Si le lecteur audio ne s'affiche pas, cliquez ici pour écouter ce fichier en ligne.

“

Mutualisons pour faire avancer nos actions et projets : le Centre s’investit pour le territoire et soutient les initiatives positionnées sur des valeurs que nous partageons. En retour, nous comptons sur chacun et sur le territoire pour promouvoir les activités et projets de l’association.

”

ÉCOLOGIE SONORE

DE LA NUISANCE SONORE À L’ATTRACTIVITÉ SONORE.

Selon une enquête réalisée par l’Ifop en septembre 2014, « 8 français sur 10 indiquent se préoccuper des nuisances sonores, dont 35% affirment s’en préoccuper tout à fait »… « Seuls 3% n’y accordent pas du tout d’attention »… 13% des sondés déclarent être « très gênés » par les nuisances sonores et 32% être « assez gênés ». Le ressenti de gêne acoustique est plus important chez les personnes résidentes d’une agglomération de plus de 20 000 habitants, ce qui ne signifie pas que les secteurs ruraux soient épargnés. La circulation routière et les bruits de voisinage sont principalement incriminés. Une majorité de personnes exposée aux nuisances sonores considèrent qu’elles sont nocives pour la santé (stress, fatigue, trouble du sommeil, concentration). « 1/3 des personnes gênées affirment prendre des médicaments, dont 10% de façon régulière. Pour résoudre les problèmes, la conciliation à l’amiable et l’action de la collectivité sont attendues. 35% des personnes interviewées attendent des informations de la part des municipalités, 32% par l’intermédiaire d’Internet et 23% via des associations spécialisées. 66% désireraient recevoir de l’information concernant les niveaux de bruit dans leur agglomération ». Une enquête précédente montrait que, quand une personne déménageait, la principale raison, hors des contraintes liées à l’emploi, était la gêne sonore. (pour en savoir plus : rendez-vous sur Bruit.fr.

Il n’existe pas ou peu d’enquêtes sur le bien être et la satisfaction de vie liés au confort sonore. La notion de « zone calme », présente dans la directive bruit européenne*, peut être un outil et une formidable opportunité d’attractivité (touristique, résidentiel ou professionnel) pour un territoire comme le nôtre dont l’environnement sonore révèle de nombreuses richesses pour très peu de fortes nuisances. Pour ce faire, appliquant au sonore l’approche « paysage » du géographe Georges Bertrand, professeur émérite de L’Université Toulouse-Mirail, il est intéressant de connaître notre « territoire source » (c'est-à-dire son « socle acoustique »), de comprendre notre « territoire ressource » (en étudiant son « fonctionnement sonore » et les interactions sonores qui s’y développent), et de valoriser notre « territoire ressourcement » (les « paysages sonore » qui sont en fait des constructions culturelles en lien avec le ressenti).

*La directive européenne « bruit », applicable aux agglomérations de plus de 100 000 habitants.

ET N’OUBLIEZ PAS :

LE SENTIER MUSICAL, LE JARDIN SONIFÈRE ET LES CABANES D’ÉCOUTE SONT OUVERTS JUSQU’AU 15 NOVEMBRE (VACANCES SCOLAIRES, FÉRIÉS ET DIMANCHES), DE 13H A 19H30

(fermeture de la billetterie à 17h30)

Facebook

Suivez-nous
sur les réseaux sociaux !

Google+

LE CENTRE DE DÉCOUVERTE DU SON EN QUELQUES MOTS :

    Décibel d'Or 1999
  • Création : 1993
  • Budget Annuel : 190 000 €
  • Organigramme (CA et Salariés)
  • Sentier Musical - Jardin Sonifère - Cabanes d'Écoute - Circuit Campanaire
  • Valorisation du sonore des territoires
  • 7 000 visiteurs touristiques par an, 7 000 scolaires
  • Investi au niveau : local (animation culturelle), du pays (dispositifs territoriaux), départemental et régional (tourisme, éducation à l’écoute, prestations environnementales), hexagonal (réseaux écologie sonore)

L'association est soutenue par : Lannion Trégor Communauté, le CG22, la Région Bretagne, l'Europe et l'état français.
Elle est membre de l'ADESS, du REEB, du Trégor Rural, du CTEE Trégor et Goëlo, du Pays Touristique et du Conseil de Développement

Plus d'informations sur : DecouverteSonore.info et BretagneTerreAEcouter.info

Si vous ne souhaitez plus recevoir cette lettre d'information,
désabonnez-vous en cliquant ici.

*|REWARDS|*